Nouvelles

Textil’ART se réjouit de sa participation à la 1ère édition de la Dictée lavalloise des adultes en classes de francisation
Deux participantes-travailleuses de l’école-entreprise à l’honneur

Le 14 mars dernier, l’école-entreprise d’insertion socioprofessionnelle Textil’ART s’est associée fièrement à la 1ère édition de la Dictée lavalloise des adultes en classes de francisation, qui s’est tenue au Collège Montmorency en présence de monsieur Raynald Adams, conseiller municipal de Renaud et membre du comité exécutif de la Ville de Laval. L’événement, qui a accueilli plus de 200 personnes, était organisé par les Bibliothèques de Laval en partenariat avec les huit (8) institutions lavalloises qui enseignent le français aux adultes issues des communautés culturelles. Ces institutions sont : Textil’Art, le Collège Montmorency, le Centre Les Berges de la Commission scolaire de Laval, la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier, L’Entraide-Pont-Viau – Laval-des-Rapides, le Carrefour d’intercultures de Laval, les Loisirs Bon-Pasteur et le Centre Petit Espoir.

Un sac-cadeau pour tous
À titre de membre du comité organisateur et de partenaire de l’événement, Textil’ART était présent sur place et a, notamment, remis gracieusement à tous les participants de la Dictée un sac à vin fabriqué à la main par ses participants-travailleurs en réinsertion à l’emploi. Fait à noter, ce sac-cadeau a été confectionné à partir de tissus recyclés.

Bravo aux lauréats!
Textil’ART félicite tous les lauréats de la Dictée lavalloise des adultes en francisation. En plus de la dizaine de prix de présence tiré sur place, neuf (9) gagnants ont été proclamés ce jour-là, soit trois (3) dans chacune des catégories : débutant, intermédiaire et avancé.

« C’est avec fierté que je félicite particulièrement mesdames Essomba Horline Ohandja et Manizha Haidari, participantes-travailleuses chez Textil’ART pour les prix remportés, le 14 mars dernier, lors de la Dictée lavalloise des adultes en francisation », a déclaré madame Jocelyne Arbic, directrice générale et fondatrice de Textil’ART.

Madame Ohandja s’est méritée la 3e place au niveau intermédiaire alors que madame Haidiri, inscrite au niveau débutant, a gagné l’un des prix de présence.